Présent à la 77è assemblée générale des nations unies, le chef d’Etat congolais, Félix Tshisekedi a réitéré ses accusations contre Kigali, de soutenir le groupe rebelle M23, « tant en matériel de guerre qu’en hommes de troupes ». C’était mardi dernier à New York.

« Malgré ma bonne volonté et la main tendue du peuple congolais pour la paix, certains de nos voisins n’ont rien trouvé de mieux à faire que de nous remercier par l’agression, et le soutien aux groupes armés terroristes qui ravagent l’Est de la République démocratique du Congo. C’est le cas actuellement du Rwanda. L’implication du Rwanda et sa responsabilité dans la tragédie que vit mon pays et celle de mes compatriotes vivant dans les zones occupées par l’armée rwandaise et leurs alliés du M23 ne font plus aucun doute. » a déclaré le Président de la République démocratique du Congo.

Félix Tshisekedi a par ailleurs fait remarquer que  les forces de Kigali « occupent des localités de la province du Nord-Kivu par un groupe armé terroriste interposé, le Mouvement du 23-Mars, dit M23, auquel [le Rwanda] apporte un soutien massif tant en matériel de guerre qu’en hommes de troupes ».

Selon ces propos, c’est grâce au « soutien de l’armée rwandaise »  au M23 qu’un hélicoptère de la mission de l’ONU, la Monusco,  avait été abattu en mars dernier, tuant huit casques bleus dont six Pakistanais, un Russe et un Serbe et « commettant ainsi un crime de guerre ».

Le M23 est un ancien groupe rebelle à dominante tutsi qui a été vaincu en 2013. Mais depuis fin 2021, le groupe a repris les armes, semant la terreur dans l’est de la RDC.

Pour sa part, le président rwandais va s’exprimer ce mercredi mais on sait que le pays a toujours nié les accusations de Kinshasa et promis de défendre son territoire.

Eliane Fatchina

Eliane Yabo Omonlayo Fatchina est une journaliste reporter à Afro impact. Titulaire d’une licence professionnelle en journalisme à l’ENSTIC du Bénin, elle est une panafricaniste passionnée de culture, des questions de société et d’environnement. Avec déjà sept ans d’expériences, elle s’emploie quotidiennement à donner de la voix aux idées à travers l’écriture.

Laisser Une Réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Exit mobile version