Auteur/autrice : Eliane Fatchina

Eliane Yabo Omonlayo Fatchina est une journaliste reporter à Afro impact. Titulaire d’une licence professionnelle en journalisme à l’ENSTIC du Bénin, elle est une panafricaniste passionnée de culture, des questions de société et d’environnement. Avec déjà sept ans d’expériences, elle s’emploie quotidiennement à donner de la voix aux idées à travers l’écriture.

La 15è épidémie  d’Ebola en République Démocratique du Congo est allée à son terme. C’est ce qu’a annoncé le gouvernement congolais ce mardi. Apparue le 16 août dernier pour la 3è fois dans la ville de Beni, et la 4è fois dans la province du Nord-Kivu, la maladie à virus Ebola n’a fait qu’un seul décès. « En ce mardi 27 Septembre, après 42 jours de surveillance renforcée sans nouveau cas confirmé, et conformément au protocole de l’Organisation mondiale de la santé, je suis heureux de déclarer solennellement la fin de la 15ème épidémie d’Ebola dans la province du Nord Kivu…

Lire Plus

Aucun produit pétrolier en direction du Mali, à l’exception des commandes de la MINUSMA, ne transitera plus par le Niger. C’est ce qui ressort de la décision de la douane nigérienne. Le directeur général des douanes du Niger a annoncé la suspension des autorisations de transit de produits pétroliers vers le Mali non destinés à la Minusma accordées aux usagers. C’est à travers une note de service adressée aux différentes unités des douanes situées sur les axes routiers qui mènent au Mali. « J’ai l’honneur de porter à votre connaissance de la suspension des autorisations de transit de produits pétroliers sur…

Lire Plus

La cour constitutionnelle centrafricaine a rendu non valable ce vendredi 23 septembre, le comité chargé de rédiger une nouvelle Constitution. Très critiqué dans ce petit pays d’environ cinq millions d’habitants, le projet de révision de la loi fondamentale fait objet de polémiques. Car pour l’opposition, le projet vise à permettre au Président Faustin-Archange Touadéra de briguer un troisième mandat. La juridiction suprême centrafricaine a objecté ce vendredi, le décret présidentiel qui instituait le comité chargé de rédiger une nouvelle constitution pour le pays. Dans une allocution retransmise à la radio nationale, les juges suprêmes ont évoqué les raisons de l’invalidité…

Lire Plus

L’Organisation Mondiale de la Santé a annoncé ce jeudi 22 septembre, la confirmation de sept cas d’Ebola en Ouganda, dont un décès enregistré cette semaine. Il s’agit de l’une des six espèces du genre « Ebolavirus », une souche dite relativement rare, surnommée soudanaise. C’est la première fois depuis 2012 que l’Ouganda signale une épidémie d’Ebolavirus Soudan. Mardi dernier, le pays a enregistré la mort d’un jeune de 24ans causée par ce virus mortel. « Jusqu’à présent, sept cas d’infection, dont un décès, par l’Ebolavirus Soudan l’une des six espèces du genre Ebolavirus ont été confirmés », a précisé l’OMS dans un communiqué ce jeudi.…

Lire Plus

Un sommet extraordinaire de la CEDEAO s’est tenu ce jeudi 22 septembre à New York pour sceller le sort réservé aux juntes guinéenne et malienne. A l’issue de ladite réunion des dirigeants ouest-africains, il a été décidé des « sanctions progressives» contre la Guinée face au dessein de la junte de ne pas vouloir rendre le pouvoir aux civils dans les délais prévus. En outre, une « mission de haut niveau » sera dépêchée à Bamako pour obtenir la libération « immédiate et sans conditions » des 46 militaires ivoiriens détenus au Mali. Réunis à New York en marge de l’Assemblée générale de l’ONU, les…

Lire Plus

Le Mali célèbre ce jeudi 22 septembre son indépendance, proclamée il y a 62 ans par Modibo Keïta, son premier président. En marge de cette célébration, Mamady Doumbouya, président de la Transition guinéenne s’est rendu ce mercredi 21 septembre, à Bamako pour « une visite d’amitié et de travail ». A sa descente de l’avion présidentiel de la République du Mali, le président guinéen a été accueilli par son homologue malien, le Colonel Assimi Goïta, à l’aéroport Modibo Kéita de Bamako avec tous les honneurs de son rang. C’est en effet sa première visite à l’étranger depuis sa prise de pouvoir, le…

Lire Plus

Présent à la 77è assemblée générale des nations unies, le chef d’Etat congolais, Félix Tshisekedi a réitéré ses accusations contre Kigali, de soutenir le groupe rebelle M23, « tant en matériel de guerre qu’en hommes de troupes ». C’était mardi dernier à New York. « Malgré ma bonne volonté et la main tendue du peuple congolais pour la paix, certains de nos voisins n’ont rien trouvé de mieux à faire que de nous remercier par l’agression, et le soutien aux groupes armés terroristes qui ravagent l’Est de la République démocratique du Congo. C’est le cas actuellement du Rwanda. L’implication du Rwanda et sa…

Lire Plus

En Guinée Equatoriale, les élections présidentielles ont été avancées de cinq mois. Prévu pour avril 2023, le vote aura in fine lieu le 20 novembre 2022 ; et ce, en même temps que les législatives. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, président au pouvoir depuis 43ans sera-t-il encore candidat ou laissera-t-il son fils, Teodoro Obiang Nguema Mangue prendre sa suite ? A Malabo, le président Mbasogo a décidé d’avancer le scrutin présidentiel. « Les élections présidentielle, de la Chambre des députés, du Sénat et les municipales sont convoquées le 20 novembre 2022 », indique un décret du chef de l’Etat lu au journal du soir de la télévision d’Etat…

Lire Plus

Au Tchad, pays d’Afrique Centrale, les conflits entre pasteurs nomades et sédentaires sont récurrents. En seulement deux jours, 19 personnes ont perdu la vie dans ces combats à la mi-septembre, d’après le nouveau bilan officiel communiqué ce jour. « Dix-neuf personnes ont été tuées, 22 blessées et 18 arrêtées », a déclaré Lamane Nguessangar, procureur général à la cour d’appel de Sahr, chef-lieu de la province du Moyen-Chari en référence au nouveau bilan des conflits entre éleveurs et agriculteurs au Tchad. Un précédent bilan avait état de dix morts En effet, les violences se sont déclenchées mardi 13 et se sont étendues au mercredi 14 septembre…

Lire Plus

Selon un rapport assigné au Conseil des droits de l’homme de l’ONU, il est possible que les populations du Tigré soient victimes des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. Et ce, pendant le conflit en cours entre le gouvernement fédéral éthiopien et les rebelles tigréens depuis novembre 2020. Dans le rapport de la commission onusienne rendu public ce lundi, les trois experts mettent l’accent sur les restrictions imposées à la population du Tigré par les autorités fédérales éthiopiennes. Il s’agit particulièrement de l’accès aux services de base et à la nourriture. « Au Tigré, le gouvernement fédéral et ses…

Lire Plus